Newsletter No. 16

Sommaire

  1. Intro
  2. Les activités culturelles audiodécrites
  3. La zoothérapie au Foyer du Vallon
  4. Les livres adaptés les plus demandés de l’été à la BBR
  5. Actualité
  6. Le saviez-vous ?

1. Intro

Le prix de la Canne blanche 2014 a été décerné à l’association lausannoise Base-Court pour son projet « Regards Neufs », une expérience de cinéma pour tous. Depuis 2013, cette association est présente à Genève au cinéma Pathé Rialto. Elle propose quatre nouveaux films audiodécrits par an, dès le jour de leur sortie. Ce projet a démarré en 2010, à Lausanne, avec des séances ouvertes à tous pour une meilleure intégration sociale des personnes malvoyantes ou aveugles. Ce prix couronne des années d’effort et nous espérons qu’il permettra à Regards Neufs de proposer des films en audiodescription dans tous les cinémas de Suisse.

Le philosophe Baruch Spinoza disait que nous jugeons qu’une chose est bonne, parce que nous faisons effort vers elle, que nous la voulons et tendons vers elle par appétit ou désir. La Suisse a ratifié le 15 avril 2014 la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées et cela fait 10 ans que la loi sur l’égalité pour les personnes handicapées (LHand) est entrée en vigueur, ce qui devrait attiser, pour reprendre les mots de Spinoza, l’appétit et le désir des associations et des autorités pour multiplier des projets concrets en matière d’accessibilité à la culture, à l’écrit, aux transports.

Louis Moeri, directeur de l’ABA

2. Les activités culturelles audiodécrites

Grâce au procédé de l’audiodescription, films, spectacles ou parcours deviennent accessibles aux personnes aveugles ou malvoyantes grâce à un texte en voix off qui décrit les éléments visuels de l'oeuvre (mouvements, expressions, environnement). La description s’insère entre les dialogues ou les éléments sonores importants afin de ne pas nuire à l'oeuvre originale.

Sur l’impulsion du service de promotion culturelle de la ville de Genève et avec l’adhésion des directions de théâtres comme la Comédie, du Théâtre de Carouge, l’Orangerie et du Grand Théâtre, l’offre de spectacles se développe. C’est l'association « Dire pour voir » qui réalise en direct l’audiodescription pour des spectacles vivants.

La RTS, chaîne de télévision nationale, propose environ 24 films audiodécrits par an. Dans le programme on peut les repérer grâce au symbole « D » suivi de deux ondes. Les téléviseurs récents, dotés d'un système de synthèse vocale, permettent d'accéder facilement à l'audiodescription.

3. La zoothérapie au Foyer du Vallon

Une tourterelle est posée sur les doigts d'une dame malvoyante. La dame sourit.

Depuis le printemps, les mercredis après-midi tous les 15 jours, le Foyer reçoit des visiteurs très spéciaux. Les pensionnaires de L’Institut des Z’animaux, composé de chinchillas, cochons d’Inde, lapins ou tourterelles, entrent en interaction avec les résidants du Foyer du Vallon. Ces visites sont attendues, c’est l’occasion de sentir battre la vie sous la boule de poils qui se blottit sur les genoux. C’est aussi la possibilité de dépasser son appréhension et, le bras tendu, de s’offrir comme perchoir à la tourterelle, qui picore les grains présentés.

Les contacts se nouent, les souvenirs des animaux de compagnie qui ont partagé une partie de l’existence des uns et des autres sont évoqués. Cette présence rappelle que le Foyer est un lieu de vie propice aux rencontres.

4. Les livres adaptés les plus demandés de l’été à la BBR

Livres parlés

  1. D'eau et de feu / Françoise Bourdin
  2. Les inconnus dans la maison / Georges Simenon
  3. Héritage / Nicholas Shakespeare
  4. Le collier rouge / Jean-Christophe Rufin
  5. Le scandale Modigliani / Ken Follett
  6. La fin des haricots / Frédéric Dard
  7. Van Gogh, le soleil en face / Pascal Bonafoux

Livre en braille

  1. Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire / Jonas Jonasson
  2. Rappelle-moi / Michel Drucker
  3. Le manipulateur / John Grisham
  4. A l'encre russe / Tatiana de Rosnay
  5. François d'Assise / Franco Cardini
  6. Georges Brassens par ses chansons / Christian-Louis Eclimont
  7. Du sable dans la vaseline / San-Antonio

5. Actualité

M. Luc Barthassat, conseiller d’état, se positionne à l’endroit de la porte accessible du tram en utilisant les bandes d’éveil podotactiles.

Le 31 juillet 2014, à l’occasion de la campagne « Etats généraux des transports », Monsieur Luc Barthassat, conseiller d'État, ainsi que les responsables cantonaux de la mobilité et du génie civil ont rencontré les associations représentant les personnes à mobilité réduite HAU (Handicap Architecture Urbanisme) et ABA.

Dans le cadre de ce parcours de sensibilisation personnalisé, ils ont pu expérimenter les difficultés que rencontrent les personnes en situation de handicap lorsqu’elles se déplacent à Genève. Ce trajet effectué à pied et en transports publics a permis de montrer des réalisations exemplaires ainsi que des erreurs d’aménagement qui devraient être évitées. Vidéo : https://player.vimeo.com/video/103535327

Les vidéos des rencontres avec les différents partenaires de la mobilité peuvent être visionnées à l’adresse web suivante : http://ge.ch/mobilite/politique-de-la-mobilite/etats-generaux-des-transports

6. Le saviez-vous ?

L'inscription à la BBR vous permet d'emprunter les 150 DVDs audiodécrits de la collection de la médiathèque de l’Association Valentin Haüy (AVH) de Paris. Contactez le service du prêt de la BBR afin d'en bénéficier.


L’ABA vous accompagne !
Nos projets se réalisent grâce à vos dons
CCP 12-872-1
M e r c i