Newsletter No. 17

1. Être parent malvoyant ou aveugle et réaliser les activités quotidiennes avec ses enfants

« J’étais malvoyante quand mon fils est né et je n’avais pas de problème. Mais plus tard, j’ai perdu plus de vue et me suis retrouvée seule, c’était plus difficile. J’avais aussi peur de ne plus pouvoir le voir, mais maintenant je le vois autrement, je n’ai pas peur, même si ne je le vois plus. »

Une rencontre à thème, organisée un samedi, a réuni dix parents, 4 hommes et 6 femmes, âgés entre 30 et 53 ans. 2 ergothérapeutes, 1 assistante sociale et 1 collaboratrice du secrétariat ont animé la séance. Ce petit groupe a permis aux parents d’enfants d’âges différents une multitude d’échanges. L’expérience d’éducation avec les plus âgés est une ressource précieuse pour les parents des plus jeunes, notamment en les rassurant face à l’avenir.

De nombreuses questions liées à la sécurité révèlent la difficulté pour l’entourage de faire confiance au parent malvoyant ou aveugle; qui plus est , s’occuper d’un enfant prend encore plus de temps dans ces circonstances. Cette soif d’échanges sur le statut de parent déficient visuel est manifeste et témoigne d'un besoin de rencontre et de soutien.

2. Les activités de l'ABA présentées sur VoiceNet

Dès janvier 2015, sur l’espace réservé au canton de Genève, il sera possible de prendre connaissance des activités de l’ABA sur VoiceNet. Ce serveur vocal d'informations consultable par téléphone est mis à la disposition des personnes déficientes visuelles par la Fédération suisse des aveugles et malvoyants (FSA). En composant le 031 390 88 88 (tarif local) à l'aide du clavier de votre téléphone, vous pourrez découvrir les différentes rubriques, être tenus informés sur des sujets variés: programmes de télévision, consumérisme, agenda des manifestations accessibles pour les personnes aveugles et malvoyantes, etc.

Bien que ce système soit simple et qu’il suffise de suivre les instructions vocales du serveur, une introduction à VoiceNet ainsi qu'un mode d'emploi peuvent être téléchargés ici: PDF. Ils sont aussi disponibles en braille et en grands caractères au CIR ou à la BBR.

3. Formation pour les professionnels de la gérontologie

Les collaborateurs du CIR s’impliquent dans le domaine de la formation. Avec 18 participants, c’est un succès pour cette première session proposée dans le catalogue de la formation continue du réseau santé et social (HUG) sous le titre « Accompagner les personnes âgées malvoyantes ». L’approche pluridisciplinaire de la formation permet aux participants actifs dans le domaine des soins comme de la réadaptation, de la restauration ou de l’hôtellerie de réaliser comment intégrer la thématique dans leur activité que ce soit en EMS dans les services de l’Hôpital, à domicile avec l’imad ou en institution pour les EPI. En 2014, ce sont près de 63 professionnels et 230 étudiants des écoles de santé (ASSC, ASE, HEDS ergothérapie, physiothérapie et diététique) qui auront appris comment prendre en compte les déficits visuels et mieux accompagner les personnes concernées grâce aux cours dispensés.

4. Un engagement de premier ordre… au Foyer du Vallon

1er octobre 2014, premier mercredi du mois d’octobre. Pour les habitués, « vente annuelle » du Foyer du Vallon, rendez-vous des amateurs de brocante : meubles, objets, livres, vêtements, jouets, fleurs; tombola, et pour les amateurs de festivités gourmandes : pâtisseries, bar à champagne, restauration, fruits et légumes; festivités musicales : accordéon, cor des Alpes; pour tous les goûts, toutes les envies, tous les budgets, petits et grands; jour de bonne « occasion », mais « coup de coeur » également, cet élan de générosité permettant de mettre en place tout au long de l’année des animations, des sorties, des vacances pour le plus grand plaisir des résidants.

Toute cette belle organisation est possible grâce au soutien et à l’engagement de nombreux bénévoles, fidèles pour certains d’année en année, regards neufs pour d’autres ; une belle énergie, au bénéfice d’une journée qui se veut avant tout festive et collégiale. MERCI A TOUTES ET TOUS.

5. Les livres adaptés les plus demandés de l’automne à la BBR

Livres parlés

  1. Central Park : roman / Guillaume Musso
  2. A feu et à sang : roman / Françoise Bourdin
  3. La maison des Houches / Gilbert Bordes
  4. Pétronille / Amélie Nothomb
  5. Tout l'amour de nos pères : roman / Christian Signol

Livre en braille

  1. Le roman de George et Martha / Mary Higgins Clark
  2. Georges Brassens par ses chansons / Christian-Louis Eclimont
  3. Sauve-toi, la vie t'appelle / Boris Cyrulnik
  4. Socrate, Jésus, Bouddha : trois maîtres de vie / Frédéric Lenoir
  5. Fleur de tonnerre / Jean Teulé

6. Actualités

Le 17 novembre 2014, la Plate-forme des associations d’aînés de Genève a consacré sa plénière au thème « Malvoyance des personnes âgées : des pistes à prendre en compte pour répondre à leurs besoins ». Deux des cadres du CIR, spécialisés dans le domaine, ont présenté un « plaidoyer pour une communication accessible », apprécié par la quarantaine de participants. Le temps de parole a été partagé avec quatre autres intervenants concernés à divers titres par le thème de la malvoyance des aînés.

7. Le saviez-vous ?

Afin de satisfaire au mieux les besoins de ses abonnés, la BBR recherche ponctuellement des testeurs aveugles et malvoyants. Seront soumis à leur examen critique: Applications Smartphone et tablette, solutions internet, divers matériels. Si vous êtes intéressés à participer à ces tests, n'hésitez pas à prendre contact avec la BBR au 022 317 79 00 ou par courriel: pret@abage.ch en nous précisant quels sont vos domaines d'expertise.


L’ABA vous accompagne !
Nos projets se réalisent grâce à vos dons
CCP 12-872-1
M e r c i