l'ABA vous accompagne

Accéder à l’information écrite

Dans notre environnement très visuel, les personnes malvoyantes expriment fréquemment des difficultés liées aux différentes activités de lecture.

Notre intervention

Les ergothérapeutes spécialisés en basse-vision du CIR évaluent les capacités, les stratégies et les habitudes de lecture. Des moyens optiques, électroniques ou informatiques permettent d'accéder à l'information écrite.

Le CIR dispose de nombreux moyens qui peuvent être essayés, prêtés ou loués. Les essais en situation réelle permettent d'en évaluer l'utilité et de conforter les choix avant l'acquisition. La collaboration avec les opticiens spécialisés en basse-vision permet de préciser les possibilités et les limites des moyens optiques.

Les appareils de lecture électroniques sont des systèmes onéreux. Les collaborateurs du CIR répondent aux questions liées aux coûts et aux modes de financement des différents moyens choisis et les assistants sociaux  apportent un appui pour les démarches.

La lecture de livres ou de journaux en format audio enregistré sur CD ou support informatique constitue une autre alternative. La Bibliothèque Braille Romande et livre parlé (BBR) prête des livres sonores. Pour les utilisateurs de Braille, la BBR propose également des livres transcrits en braille intégral ou abrégé.

Le recours à l'informatique permet aussi d'avoir accès à différentes informations écrites. Les professionnels du CIR collaborent régulièrement avec le Service Romand d'Informatique pour Handicapés de la Vue (SRIHV). Ce service conseille au sujet des moyens informatiques adaptés et propose l'apprentissage nécessaire à leur utilisation. Les prestations du SRIHV font l'objet de demandes de financement auprès de l'Office Cantonal de l'Assurance Invalidité. Dans les autres cas et suivant certains critères, des fonds privés ou  l'ABA peuvent soutenir financièrement l'accès à ces apprentissages.